Florian Bardou est le représentant de l’Association des journalistes LGBT (AJL), en plus d’être pigiste pour Slate, Metronews, Streetpress et d’autres. Il intervenait ce mercredi 9 mars aux Assises dans le cadre du débat « Des rédactions à l’image de la société ? ». L’occasion d’un rapide entretien.

L’AJL a été créée en 2013 à l’issue des débats sur le mariage pour tous. Les membres de l’association sont partis du constat que le traitement médiatique de cet événement a été « calamiteux ». En règle générale, les médias discriminent les personnes lesbiennes, gays, bi et trans. L’AJL a pour vocation d’améliorer ce traitement.

Florian Bardou est revenu aux Assises pour cette 9ème édition. (Crédit photo : Twitter/@FlorianBardou)
Florian Bardou est revenu aux Assises pour cette 9ème édition. (Crédit photo : Twitter/@FlorianBardou)

Comment se manifeste la discrimination ordinaire envers les personnes LGBT ?

Comment agissez-vous au quotidien ?

Comment se matérialise cette discrimination dans le monde des médias ?

Trois conseils pour améliorer le traitement médiatique des LGBT ?

Propos recueillis par Lauriane Sandrini

Publicités